Que faire des cendres funéraires ?

Que faire des cendres funéraires en Alsace ?

Que faire des cendres funéraires ?

Que faire des cendres funéraires ? 889 800 Aurélia & Julien

Que faire des cendres funéraires ?

Même si jusqu’en 2008 vous pouviez garder les cendres d’un défunt chez vous, la loi a changé. Désormais, vous devez choisir entre disperser les cendres funéraires ou bien les conserver dans des lieux bien définis par la loi. Gardiens Des Souvenirs, spécialiste de l’entretien des sépultures dans le Haut-Rhin, fait le point afin que vous puissiez prendre la meilleure des décisions.

1/ Que dit la loi sur les cendres funéraires ?

Puisque les cendres funéraires sont les restes d’un corps humain, la loi encadre ce qu’il est possible ou non de faire avec l’urne qui les contient.

L’article L2223-18-1 et L2223-18-2 du Code Général de Collectivité Territoriale expliquent qu’après la crémation, les cendres sont recueillies dans une urne cinéraire qui comprend l’identité du défunt et le nom du crématorium. Si les mandataires de la crémation n’ont pas encore pris de décision quant à ce qu’ils feront des cendres funéraires, cette urne est conservée au crématorium ou dans un lieu de culte au maximum un an.

Si à la fin des un an personne ne prend de décision, les cendres sont dispersées dans le lieu prévu par la mairie. Parmi les choix possibles, vous pouvez disperser les cendres ou déposer l’urne dans un des lieux autorisés par la loi.

Enfin, l’article 16-1-1 du Code Civil précise que les personnes qui sont en charge de l’urne funéraire et qui vont disperser les cendres, doivent le faire dans leur totalité et au même endroit. Et pour des raisons étiques, la loi stipule l’importance d’un geste respectueux, digne et bien entendu décent au moment du recueillement.

2/ Où disperser les cendres funéraires ?

Il est désormais interdit de garder les cendres d’un proche chez soi. Cependant, il est tout à fait envisageable de les répandre dans des lieux qui nous sont ou qui lui étaient chers.

Disperser les cendres funéraires en pleine nature

Vous pouvez, par exemple, disperser les cendres en pleine nature. Parmi les lieux autorisés dans le Haut-Rhin, on note les montagnes, les forêts et les champs, qui sont des espaces naturels non aménagés. Cependant, il est interdit de le faire dans des fleuves, rivières ou encore dans des jardins publics. Pour le faire dans les règles, vous devez déclarer votre intention à la mairie du lieu de naissance de votre poche décédé.

Enfin, il existe des clauses particulières si vous souhaitez disperser les cendres loin de l’Alsace, dans la mer. Dans le cas où vous le faites sans l’urne, vous devez obtenir une autorisation de la mairie du port du départ. Et une fois en mer, vous ne pourrez répandre les cendres qu’au- delà de 300 mètres des côtes. Si par contre, vous souhaitez déposer les cendres avec l’urne funéraire, il vous faudra être au minimum à 6 kilomètres de la côte. Notez également que l’urne devra être biodégradable (en agile, bois, sable ou carton).

Enfin, il est possible de disperser les cendres par voies aériennes. Mais là encore, vous devrez le faire qu’au-dessus de milieux naturels, dépourvut de lieux publics. Et si l’espace est un lieu qui fascinait votre proche. Sachez que depuis peu, il est tout à fait envisageable d’envoyer des cendres funéraires dans la stratosphère. Il suffit de munir l’urne d’un ballon d’hélium, d’une mini caméra et d’un traceur. Les démarches seront simplement plus longues et plus compliquées auprès de la Direction de l’aviation civile.

Pour ces solutions, contactez des sociétés spécialisées dans la dispersion des cendres funéraires en mer et dans les airs.

Disperser les cendres funéraires sur un lieu privé

Vous pouvez également répandre les cendres sur un lieu privé tel qu’un jardin, un champ ou encore un musée privé. Cependant, cela ne se fait pas sans une autorisation préfectorale et l’accord du propriétaire des lieux.

Cette solution, qui semble être la plus accessible est finalement la plus contraignante. En effet, il faut pouvoir garantir le libre accès (et n’importe quand) au lieu de recueillement pour l’ensemble des proches et sans restriction de durée, même si le lieu est vendu à un tiers.

Disperser les cendres funéraires au jardin du Souvenir

Le jardin du Souvenir est un espace aménagé par les communes de plus de 2000 habitants. Il est généralement situé dans le cimetière ou près du crématorium. Les démarches pour y disperser les cendres sont assez simples et c’est l’une des solutions envisagées en premier.

Il faut simplement demander l’autorisation à la mairie. Ensuite, ce sera une personne du cimetière ou du crématorium qui fera le nécessaire.

3/ Où déposer l’urne funéraire ?

Encore une fois, vous pouvez également décider de conserver les cendres funéraires dans l’urne. Mais là encore, vous ne pourrez pas la garder. Heureusement, il existe des lieux où la déposer en toute légalité.

Déposer l’urne funéraire dans un columbarium

Nous vous avions déjà parlé du columbarium qui est un peu le caveau des urnes funéraires. En effet, il s’agit d’un monument constitué de plusieurs niches dans lesquelles on glisse les urnes. Disposés dans les cimetières, ces lieux de recueillement privés peuvent être décorés. C’est une très bonne solution lorsqu’on a besoin d’un lieu physique représentant son défunt pour faire son deuil.

Le columbarium est aussi une solution pour accueillir l’urne funéraire de son animal de compagnie. Il existe, en effet des cimetières pour animaux. Si vous êtes à la recherche de l’un d’eux, nous vous invitons à lire notre article sur l’enterrement de son animal de compagnie.

Déposer l’urne funéraire à l’intérieur ou sur un monument funéraire existant

Ce n’est pas parce que votre proche a choisi d’être incinéré que vous ne pouvez pas sceller son une sur une sépulture familiale. Cette solution est idéale si vous souhaitez réunir vos proches après la mort. Ou que vous préférez n’avoir qu’un lieu de recueillement pour tous vos ancêtres. Mais attention car cette pratique est encadrée par la loi. Il vous faudra demander des autorisations. Pour en savoir plus, demandez conseil auprès de l’agence de pompes funèbres.

Si vous souhaitez quelque chose qui ressemble à une tombe, pensez a une cavurne ou au jardin des tombes cinéraires.

Déposer l’urne funéraire à l’étranger

Enfin, si vous souhaitez faire l’inhumation ou disperser les cendres à l’étranger, vous devrez obtenir un laissez-passer de la préfecture. Pensez également à avoir tous les documents exigés par le pays de destination.

Renseignez-vous bien en amont sur les règlementations en vigueur dans ce pays qui peuvent être très différentes de celles de la France.

Contact Gardiens des souvenirs