Pourquoi traiter les sépultures contre la pollution ?

Traitement contre la pollution des sépultures

Pourquoi traiter les sépultures contre la pollution ?

Pourquoi traiter les sépultures contre la pollution ? 889 800 Audrey Dijoux

Les sépultures, lieux de repos éternel de nos proches disparus, revêtent une signification profonde et spirituelle pour de nombreuses cultures à travers le monde. Cependant, les saisons extrêmes, qu’elles soient froides ou chaudes, peuvent avoir un impact néfaste sur les lieux funéraires. La prolifération des micro-organismes nuisibles peut endommager les sépultures, si aucun traitement n’est envisagé et si aucun entretien régulier n’est effectué. Gardiens des Souvenirs, experts dans l’entretien funéraire, vous expliquent quelles sont les causes naturelles de dégradation des monuments funéraires et vous donnent ses conseils pour que la tombe de votre défunt proche reste dans un état impeccable toute l’année.

1/ L’impact de la pollution sur les sépultures

La pollution atmosphérique est un fléau moderne qui affecte non seulement notre environnement, mais aussi nos cimetières. Les émissions de gaz, les particules fines et d’autres polluants peuvent se déposer sur la pierre tombale et altérer sa surface au fil du temps. En hiver, le gel peut également causer des dommages à la sépulture. Enfin, la chaleur estivale peut accélérer la détérioration des matériaux et favoriser la croissance de micro-organismes nuisibles.

Ce qu’il faut retenir pour préserver l’état général d’une tombe : L’entretien et le nettoyage des pierres tombales dans les cimetières sont essentiels pour les propriétaires ou les ayants droit, faute de quoi la commune peut engager des sanctions financières. Si vous ne pouvez pas vous charger vous-mêmes de ces taches, nous vous recommandons de les déléguer à des professionnels près de chez vous.

Lire aussi : Quelles sont les règlementations à prendre en compte lorsqu’on est proprétaire d’une tombe ?

a) Détérioration des sépultures et des ornements funéraires

Les polluants atmosphériques tels que les gaz d’échappement, les particules fines et les pluies acides peuvent endommager l’état des tombes, notamment les pierres tombales et les sculptures. Au fil du temps, cela peut entraîner une décoloration, une érosion et une altération de la surface, réduisant ainsi la lisibilité des inscriptions et la beauté des ornements.

b) Dégradation des inscriptions sur la pierre tombale

Les inscriptions sur les tombes peuvent devenir difficiles à lire en raison de l’accumulation de saleté, de moisissures et de lichens. Les conditions météorologiques extrêmes, en particulier l’exposition au soleil et à l’humidité, peuvent accélérer cette dégradation, rendant les noms, les dates et les messages commémoratifs moins lisibles sur la pierre tombale.

c) Croissance de micro-organismes sur les sépultures

Les températures chaudes et humides créent un environnement propice à la croissance de micro-organismes tels que les mousses, les lichens et les champignons. Ces organismes peuvent s’enraciner dans les fissures des matériaux de la sépulture, provoquant des dommages supplémentaires et altérant l’apparence générale.

d) Perte Historique dans nos cimetières

Les cimetières ne sont pas seulement des endroits de repos, mais aussi des témoins de l’histoire siècle après siècle. De nombreux sites funéraires renferment des sculptures, des inscriptions et des détails architecturaux précieux qui racontent des histoires sur les individus et les époques passées. En traitant régulièrement les sépultures contre la pollution, nous préservons ces éléments historiques pour les générations futures.

e) Coûts de restauration élevés si l’entretien régulier de la sépulture n’est pas envisagée

Plus le temps passe sans traitement, plus les dommages peuvent s’aggraver sur la sépulture. Dans certains cas, la restauration des tombes endommagées peut être un processus coûteux et complexe, nécessitant l’intervention d’experts pour réparer les dégâts causés par la pollution.

En France, votre commune peut vous obliger à entamer les travaux. Si aucune réaction n’est reçue de la part des personnes concernées dans un délai de trois années, ou si leur identité reste inconnue, la commune peut procéder à la récupération de la concession. Le corps exhumé est disposé dans une boîte spécialement conçue à cet effet et il est ensuite placé dans l’ossuaire communal du cimetière, ou bien il fera l’objet d’une crémation. Afin d’éviter tout désagrément potentiel et un coût de restauration excessif, nous vous recommandons vivement de maintenir un entretien régulier de vos tombes.

2/ Traiter les sépultures pour respecter un défunt

Le respect envers le défunt est une valeur universelle. Traiter les sépultures contre la pollution, qu’il s’agisse de nettoyage régulier ou de mesures de préservation de leur état, est une manifestation concrète de ce respect. Cela montre que nous honorons la mémoire du défunt et que nous maintenons le lieux de repos dans des conditions dignes et respectueuses.

Lire aussi : Nettoyer ses tombes et les entretenir régulièrement par des professionnels

a) Comment faire l’entretien d’une tombe ?

L’entretien fréquent permet d’éviter que la sépulture ne subisse des dommages excessifs causés par les intempéries. Pour faire face à la pollution qui s’installe rapidement sur les sépultures, il est nécessaire de laver, dégraisser et sécher la pierre, voire de la traiter si nécessaire. Chaque type de pierre a ses propres caractéristiques. Par exemple, pour le marbre, il est préférable d’utiliser de l’eau et du savon noir, les produits acides étant à proscrire car ils l’endommageraient. Renseignez-vous auprès de professionnels pour faire le bon choix.

N’oubliez pas de prendre soin des inscriptions gravées sur la pierre. Ils sont tout aussi importants que le reste de la sépulture. Ils permettent d’identifier le corps inhumé et de préserver la mémoire dans nos cimetières

b) Quand traiter une sépulture contre la pollution ?

Il n’y. pas vraiment de saisons plus adaptée qu’une autre pour traiter votre sépulture. Notez cependant que certaines saisons sont moins propices à l’utilisation d’eau. L’hiver, beaucoup de communes ferment les robinets à cause du gel. Et en été, il y a de plus en plus de restrictions d’eau. Renseignez-vous donc auprès de votre commune avant d’entamer un entretien funéraire.

c) Faire appel à des spécialistes de l’entretien funéraire en France

Si vous n’avez pas le temps, que vous êtes loin ou que vous ne vous sentez pas capable de faire le traitement de la tombe vous-mêmes, vous pouvez vous rapprocher de professionnels. Ils se rendront une à plusieurs fois par an sur votre sépulture pour l’entretenir, la traiter et pour y apporter toutes les petites attentions nécessaires pour qu’elle dure encore un long siècle. Certains d’entre eux font également du fleurissement et des arrangements paysagers. Une formule idéale si vous souhaitez simplement venir pour vous recueillir sur la tombe de votre défunt proche et que vous n’avez pas l’âme d’un jardinier.

Demandez un devis en Alsace

3/ Se recueillir dans de beaux cimetières

Le cimetière est un lieux où les famille et les amis peuvent se recueillir et se souvenir de leurs êtres chers. Une sépulture bien entretenue crée un environnement apaisant et réconfortant, favorisant ainsi la connexion émotionnelle avec les défunts. En prenant soin de ces espaces, nous offrons aux familles un endroit propice au recueillement et à la guérison.

L’entretien des sépultures est bien plus qu’une simple obligation, c’est un acte de respect envers nos ancêtres, notre histoire et notre environnement. En anticipant avec un traitement de la pollution vous garantissez l’état durable de la sépulture.

En tant que gardiens de la mémoire en Alsace, nous nous engageons à préserver vos sépultures en toutes saisons. Que ce soit par le nettoyage régulier ou l’utilisation de méthodes de préservation, nous mettons un point d’honneur à rendre vos tombes plus belles et plus saines, dans le respect de vos défunts.

Contactez-nous pour un devis